Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Arabie saoudite

Arabie saoudite: le patron de la CIA décore le prince héritier

Le nouveau patron de la CIA, Mike Pompero, le 23 janvier 2017, à Washington.
Le nouveau patron de la CIA, Mike Pompero, le 23 janvier 2017, à Washington. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les divergences et les tensions entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite du temps du président Obama sont finies. Les rapports entre les deux pays s'étaient distanciés durant les mandats de l'ancien président Barack Obama auquel l'Arabie saoudite reprochait sa prudence en Syrie et sa politique iranienne jugée favorable à Téhéran. Le nouveau patron de la CIA, Mike Pompeo, vient de remettre au prince héritier saoudien une médaille pour saluer son rôle dans la lutte contre le terrorisme.

Publicité

C'est la première tournée à l'étranger du nouveau patron de la CIA, Mike Pompeo. Et pour ce premier voyage, il a choisi de se rendre à Riyad avec dans ses bagages la médaille George-Tenet, du nom du patron de la CIA qui détient le record de longévité à la tête de l’agence qu'il a dirigé de 1996 à 2004.

Mike Pompéo est un faucon républicain, qui n'a jamais caché son hostilité à l'accord sur le nucléaire iranien conclu grâce à Barack Obama. Un accord qui permet à la communauté internationale de surveiller le programme nucléaire de la république islamique et qui a permis également la levée de la plupart des sanctions qui frappaient l'Iran.

Cauchemar pour l'Arabie saoudite

Cet accord est, aujourd'hui encore, un véritable cauchemar pour l'Arabie saoudite. Donald Trump, le nouveau président des Etats-Unis, n'a jamais caché son intention de le remettre en cause.

Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Nayyef, 57 ans, est ministre de l'Intérieur depuis 2012. Il avait échappé en 2009 avec des blessures légères à un attentat suicide d'Al-Qaïda. Une décoration qui certes scelle un rapprochement entre les deux pays mais qui fait grincer bien des dents pour ceux qui tiennent le royaume saoudien pour un des promoteurs de l'islamisme radical.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.