Accéder au contenu principal
Egypte

Egypte: toujours plus de Coptes assassinés dans le Nord-Sinaï

El-Arich, capitale du Nord-Sinaï.
El-Arich, capitale du Nord-Sinaï. REUTERS/Stringer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Egypte, plusieurs hommes armés ont tué à son domicile, jeudi 23 février, un Copte à el-Arich, dans le Nord-Sinaï. Il s'agit du septième Copte tué dans cette province, située à la frontière avec Gaza, au cours des deux dernières semaines. La vague d’assassinats en cours pousse les derniers Coptes du Nord-Sinaï à fuir.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

C’est devant sa femme et ses enfants que le fonctionnaire a été exécuté. Avant de prendre la fuite, les assaillants ont incendié le domicile. Mais la famille de la victime a pu s’échapper. Même scénario la veille, toujours à el-Arich, capitale du Nord-Sinaï : un Copte et son fils ont été abattus à leur domicile qui a été incendié. Parmi les sept Coptes tués au cours des deux dernières semaines : un enseignant, un vétérinaire et des fonctionnaires.

La police a, par ailleurs, interpellé cette semaine plusieurs travailleurs journaliers coptes avant de les faire partir, par mesure de sécurité, vers leurs provinces d’origine dans la vallée du Nil. Il s’agit, selon les experts, d’une épuration religieuse à laquelle se livre le groupe Etat islamique du Sinaï dont la région est le fief. Le même groupe avait revendiqué en décembre l’attentat à la bombe contre une église, dans l’enceinte de la cathédrale copte orthodoxe du Caire, qui a tué vingt-neuf fidèles. Un attentat survenu au lendemain de la confirmation par la Cour de cassation de la condamnation à mort d’Adel Habara, un jihadiste condamné pour avoir dirigé une attaque contre l’armée dans le Sinaï, qui avait fait une trentaine de morts. Les jihadistes du Sinaï ont fait allégeance au groupe Etat islamique.

→ À relire : Les civils victimes du groupe EI dans la péninsule du Sinaï

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.