Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: Fatah al-Cham revendique les attaques anti-chiites de Damas

Le front Fatah al-Cham a revendiqué dimanche 12 mars le double attentat qui a fait samedi 74 morts, dont de nombreux pèlerins chiites irakiens, dans la vieille ville de Damas.
Le front Fatah al-Cham a revendiqué dimanche 12 mars le double attentat qui a fait samedi 74 morts, dont de nombreux pèlerins chiites irakiens, dans la vieille ville de Damas. Louai Beshara / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le front Fatah al-Cham, ex-al-Qaïda en Syrie, a revendiqué dimanche 12 mars le double attentat qui a fait samedi 74 morts, dont de nombreux pèlerins chiites irakiens, dans la vieille ville de Damas. Le communiqué du groupe jihadiste indique que les attaques ont été menées par deux kamikazes.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

Le double attentat de Damas confirme le changement de stratégie de l’ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie. Ce groupe jihadiste, placé sur la liste internationale des organisations terroristes, privilégie désormais les attaques contre les grandes villes du pays tenues par le régime.

Le chef du groupe, Abou Mohammad al-Joulani, avait d’ailleurs annoncé une série d’attaques au lendemain d’attentats meurtriers contre des sièges de la sécurité à Homs, le 25 février. Des dizaines de militaires syriens, dont le général Hassan Daaboul, proche du président Bachar el-Assad, avaient péri dans ces explosions provoquées par des kamikazes.

Cette stratégie est dirigée tant contre le régime que contre les rebelles qui ont accepté un cessez-le-feu et des négociations politiques, dont est exclu Fatah al-Cham. Ces attaques minent la trêve et marginalisent l’opposition dite modérée, qui apparaît incapable de garantir le cessez-le-feu.

En attaquant les fiefs du régime, comme à Homs, l’ancienne branche d’al-Qaida montre sa capacité d’organisation. Et en s’en prenant à des pèlerins chiites, comme à Damas, le groupe jihadiste donne au conflit une dimension sectaire, qui lui permet de se présenter comme le protecteur des sunnites.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.