Accéder au contenu principal
Egypte / Hosni Moubarak

Egypte: la justice autorise la remise en liberté de Moubarak

La justice égyptienne a décidé lundi de libérer l'ex-président Hosni Moubarak qui a régné d'une main de fer pendant 30 ans.
La justice égyptienne a décidé lundi de libérer l'ex-président Hosni Moubarak qui a régné d'une main de fer pendant 30 ans. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Egypte, le procureur général a ordonné lundi la libération de l’ex-président Hosni Moubarak après l’accomplissement de sa peine de trois années de prison pour corruption dans l’affaire de la rénovation des palais présidentiels. Début mars, la Cour de cassation avait prononcé un non-lieu en faveur de Moubarak au terme d’un long procès où il était accusé d’avoir ordonné le meurtre de manifestants lors du soulèvement qui l’a forcé à se désister du pouvoir en 2011.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

L’annonce officielle de la libération de Moubarak est aussi celle de l’enterrement symbolique de ce qui avait été surnommé « le printemps égyptien ». Celui contre lequel des millions d’Egyptiens s’étaient révoltés pourra regagner son domicile dans quelques jours a annoncé son avocat, dès que les médecins de l’hôpital militaire, où l’ex-général de 88 ans a passé le plus clair de sa détention, le permettront.

Toutefois Moubarak est toujours sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire dans le cadre d’une enquête sur son éventuel enrichissement illicite.

Une enquête qui n’a pas beaucoup progressé depuis 2011. A l’époque on avait évoqué la possibilité de récupérer 76 milliards de dollars que les Moubarak auraient placés à l’étranger. Non seulement les avoirs gelés à l’étranger sont très loin de cette somme mirobolante, mais, de plus, les experts se demandent si un seul dollar sera récupéré maintenant que Moubarak est libre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.