Israël / Syrie

Raid israélien en Syrie après des tirs ayant touché le plateau du Golan

De la fumée s'élève de la partie syrienne du Golan, vue du côté israélien, le 24 juin 2016.
De la fumée s'élève de la partie syrienne du Golan, vue du côté israélien, le 24 juin 2016. JALAA MAREY / AFP

L’armée de l’air israélienne a frappé ce samedi 24 juin un secteur syrien d’où avaient été tirés peu auparavant dix projectiles vers la partie du plateau du Golan occupée par Israël.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

Plus de dix projectiles, pour la plupart des obus de mortier, tirés à partir du territoire syrien ont atterri sur le plateau du Golan contrôlé par Israël. La riposte israélienne n'a pas tardé. L'armée de l'air a frappé la position depuis laquelle les tirs sont partis. Deux tanks appartenant au régime syrien positionnés dans la région nord du plateau ont également été ciblés, selon un porte-parole de l'armée israélienne.

Côté israélien, on indique également qu'un courrier a été adressé à la force des Nations unies chargée d'observer le désengagement, la FNUOD, pour dénoncer ce qui est considéré comme une violation inacceptable de la souveraineté israélienne. On indique par ailleurs que par mesure de sécurité, l'armée israélienne a recommandé aux civils de s'éloigner de la zone frontalière.

Les projectiles tirés depuis la Syrie se sont abattus sur une zone non habitée du versant israélien du plateau du Golan sans faire de blessés. Il s'agirait selon des sources militaires de tirs perdus liés aux combats qui se déroulent entre fractions syriennes. Les incidents de ce genre se sont multipliés au cours des derniers mois, entraînant à plusieurs reprises des ripostes israéliennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail