Irak

Irak: les deux tiers du vieux Mossoul repris au groupe Etat islamique

De la fumée s'élève de la vieille ville de Mossoul après une frappe aérienne, le 25 juin 2017.
De la fumée s'élève de la vieille ville de Mossoul après une frappe aérienne, le 25 juin 2017. REUTERS/Erik De Castro

Dans certains quartiers de Mossoul, les habitants ont fêté dimanche soir la fin du ramadan, là où les jihadistes empêchaient jusque-là toute effusion de joie. Le groupe Etat islamique perd du terrain semaine après semaine dans cette grande ville du nord de l'Irak. Et c’est désormais le cœur historique de la cité qui est en train d’échapper aux terroristes.

Publicité

Les deux tiers de la vieille ville de Mossoul sont à présent libérés de l'emprise du groupe Etat islamique. C'est ce qu'affirme en tous cas un responsable de l'armée irakienne. Les troupes sont entrées dans le cœur historique de la cité il y a une semaine. Les jihadistes seraient à présent regroupés dans moins d'un kilomètre carré. Mais ils résistent toujours. Les combats sont intenses, sous une chaleur écrasante.

Avancée difficile

Plus les combattants du groupe Etat islamique perdent du terrain, plus il y a des risques d'attentats suicides, selon l'armée irakienne, qui doit aussi faire face aux tireurs embusqués et aux objets minés. Les ruelles étroites de la vieille ville et la présence de nombreux civils rendent aussi l'avancée des forces gouvernementales très délicate.

Le général Yahia Rassoul, porte-parole du commandement des opérations conjointes des forces irakiennes, explique à nos confrères de MCD que les troupes progressent sur plusieurs axes. « Le groupe 16 avance par le côté nord dans la région al-Farouk, les forces de lutte anti-terroriste du côté ouest dans la région al-Karrage, alors que les forces policières ou forces d’intervention rapide avancent pour libérer le quartier al-Chifaa au nord. Elles ont aussi encerclé les groupes terroristes dans la région du complexe médical et de l’hôpital de la République. »

Contre-attaque à Mossoul-Ouest

Preuve de la résistance des jihadistes, ces derniers ont mené une contre-attaque dimanche soir dans deux quartiers de Mossoul-Ouest libérés il y a plusieurs semaines. Une contre-attaque repoussée notamment grâce à un appui aérien mais les forces irakiennes ratissaient les lieux ce lundi matin.

La bataille de Mossoul, qui a démarré il y a 8 mois, est peut-être entrée dans sa phase finale mais elle aura été longue et difficile. « De point de vue militaire, l’organisation de Daech est vaincue, assure le général Yahia Rassoul. Elle a totalement perdu le contrôle. On a pu pendant les jours passés libérer des milliers d’habitants pris en otage par Daech après avoir ouvert des passages sécuritaires pour les transporter vers des zones plus sécurisées où ils ont reçu les aides humanitaires et médicales nécessaires. »

A (re)Ecouter ►L'invité de la mi-journée : Philippe Levaillant, coordinateur à MSF

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail