Yémen

L'ONU demande une enquête internationale sur le Yémen

Cimetière alloué aux combattants houthis tués dans le conflit, Saada, Yémen, le 3 septembre 2017.
Cimetière alloué aux combattants houthis tués dans le conflit, Saada, Yémen, le 3 septembre 2017. REUTERS/Naif Rahma

Le haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme réclame une enquête internationale indépendante sur le conflit au Yémen alors que le pays sombre dans le chaos depuis l'entrée en guerre en 2015 de la coalition arabe qui combat la rebellion chiite du Yémen. Plusieurs millions de personnes sont menacées par la famine et le choléra a fait son apparition ces derniers mois.

Publicité

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme publie un nouveau bilan du conflit au Yémen: au moins 5 144 civils ont été tués dont 1 184 enfants depuis mars 2015, date à laquelle la coalition commandée par l'Arabie saoudite est entrée en guerre.

Le Jordanien Zeid Ra'ad Al Hussein, haut-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, ne mâche pas ses mots : «La réticence de la communauté internationale à demander justice pour les victimes au Yémen est une honte et contribue à l'horreur permanente qui sévit dans le pays», dit-il, rappellant «les allégations très graves de violations des droits de l'homme et du droit humanitaire international au Yémen».

Le Haut-commissariat aux droits de l'homme souhaite donc une enquête internationale soulignant au passage que la commission d'enquête mise en place par le pouvoir yéménite (soutenu par la communauté internationale) était loin d'être impartiale. C'est au Yémen que se déroule actuellement la plus grave crise humanitaire au monde. La semaine dernière une cinquantaine d'organisations non-gouvernementale avaient appelé à l'ouverture d'une enquête pour mettre fin à « l'impunité » dans ce conflit.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail