Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

Arabie saoudite: un célèbre prédicateur arrêté pour ses tweets sur le Qatar

King Fahd road, l'une des principales artères de Riyad, capitale de l'Arabie saoudite.
King Fahd road, l'une des principales artères de Riyad, capitale de l'Arabie saoudite. Ammar shaker/wikimedia.org
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Salman Al-Awdah, le célèbre prédicateur saoudien qui défend les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque, a été arrêté par les autorités, selon les médias arabes. En cause, des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar.

Publicité

Le cheikh Salman al-Awdah n'est pas un inconnu. Il est un des chefs de fil du courant de la Sahwa (l'éveil). Ce courant saoudien prône une synthèse entre l'organisation des Frères musulmans égyptiens et la pensée religieuse dogmatique des wahhabites au pouvoir dans le royaume saoudien. Son courant s'est surtout employé à investir le système éducatif saoudien.

Dès septembre 1994, Salman al-Awdah est arrêté avec des centaines de membres de son courant. Il restera en prison jusqu’en 1999. En 2011, lorsque les « printemps arabes » éclatent, il apporte son soutien aux mouvements qui essaiment dans les pays voisins, à défaut d’en appeler un dans le sien.

Les autorités saoudiennes reprochent aujourd’hui au prédicateur – dont le compte Twitter est suivi par 14 millions de personnes – des tweets prônant la réconciliation avec le Qatar.

Des informations diffusées sur les réseaux sociaux signalent également l'arrestation du prédicateur Awad al-Qarni – suivi par plus de 2 millions de personnes sur Twitter. Il aurait été placé en résidence surveillée dans sa maison de Abha, dans le sud de l'Arabie saoudite. Une vingtaine d'autres prédicateurs auraient été arrêtés pour les mêmes raisons.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.