Irak / Iran

Pétrole: l’Iran isole un peu plus le Kurdistan irakien

Le champ pétrolier et l'usine de Tawke, dans la région kurde autonome, en Irak (photo d'illustration).
Le champ pétrolier et l'usine de Tawke, dans la région kurde autonome, en Irak (photo d'illustration). SAFIN HAMED/AFP

L'Iran a interdit jusqu'à nouvel ordre le transport de produits pétroliers depuis et vers le Kurdistan irakien en réponse au référendum d'indépendance tenu cette semaine par cette région autonome d'Irak, ont rapporté les médias d'Etat ce samedi 30 septembre.

Publicité

Toutes les compagnies de transport et les chauffeurs ont reçu l'ordre de ne plus transporter des produits pétroliers raffinés entre l'Iran et le Kurdistan voisin « jusqu'à nouvel ordre », a rapporté le site de la télévision d'Etat Irib en citant une directive du ministère des Transports.

Cette directive a été prise mercredi selon une copie publiée vendredi par l'agence de presse Tasnim.

 → A (RE)LIRE :Bagdad annonce la suspension des vols internationaux au Kurdistan irakien

« Sur la base des récents développements régionaux et de l'ordre du département des frontières et de la contre-attaque du ministère de l'Intérieur, les compagnies de transport internationales et les chauffeurs doivent éviter de charger et de transporter des produits pétroliers (carburants, combustible, ndlr) depuis et vers la région irakienne du Kurdistan jusqu'à nouvel ordre », indique le texte cité par les médias iraniens.

L'Iran est l'un des principaux exportateurs de pétrole raffiné utilisé comme carburant vers le Kurdistan irakien et le volume des échanges dans ce domaine est de cinq milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) par an, selon la télévision d'Etat Irib.

Le Kurdistan est lui un producteur et exportateur de pétrole brut, une ressource dont il dépend majoritairement pour son budget.

L'Iran qui compte une minorité kurde s'est opposé au référendum d'indépendance tenu lundi par Erbil, craignant qu'il ne réveille des velléités séparatistes sur son territoire.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail