Israël

Archéologie: des ruines romaines retrouvées dans la ville sainte de Jérusalem

L'archéologue israélienne Tehillah Lieberman dans les ruines romaines découvertes récemment à Jérusalem.
L'archéologue israélienne Tehillah Lieberman dans les ruines romaines découvertes récemment à Jérusalem. REUTERS/Ronen Zvulun

C'est une découverte qui enthousiasme les archéologues. Pour la première fois, un chantier de fouilles à Jérusalem a permis de découvrir dans la ville sainte un théâtre datant de l'époque romaine. C'est également la première fois qu'un bâtiment public de cette période est mis à jour. Il permet de répondre à certaines questions des historiens.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

A une dizaine de mètres sous le niveau actuel de la rue, adossé à un pan du Mur des Lamentations tout juste révélé, ce théâtre romain pouvait accueillir environ 200 personnes. Une capacité modeste comparée à celle d'autres théâtres de l'époque.

L'importance de cette découverte est ailleurs : les conditions de vie à Aelia Catolina, le nom romain de Jérusalem, restent aujourd'hui méconnues. Joe Uziel est archéologue. Il a mené ces fouilles pour l'Autorité israélienne des antiquités.

« L'une des questions qui a beaucoup été débattue en archéologie, dit-il, c'est "quelle taille avait Aelia Capitolina et qui habitait ici ?" On sait que la légion romaine était là. Mais à quoi ressemblait le secteur civil ? »

La volonté de faire d'Aelia Capitolina un centre de vie

A cette question, les historiens ont des réponses qui diffèrent. Pour certains, la Jérusalem de l'époque romaine était principalement une ville servant de garnison. Pour d'autres, c'était au contraire une cité dynamique.

Joe Uziel estime, à l'aune de cette découverte, que les Romains avaient en tout cas la volonté d'en faire un centre de vie : « Ce théâtre devait être l'une des composantes de la vie publique à Aelia Capitolina il y a 1 800 ou 1 900 ans. »

Mais « cela ne s'est pas produit au bout du compte ». Ce théâtre n'a probablement pas servi, relèvent en effet les historiens. Sa construction a été achevée juste avant le début d'une révolte des Juifs contre les Romains.

→ Réécouter sur RFI : Archéologie et politique à Jérusalem

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail