Accéder au contenu principal
Iran/EI

La reprise d'Al-Boukamal au groupe EI, une «grande victoire» selon l'Iran

Image arrêtée d'une vidéo récupérée par Reuters montrant de la fumée s'échappant de la ville d'Abou Kamal, le 19 novembre 2017.
Image arrêtée d'une vidéo récupérée par Reuters montrant de la fumée s'échappant de la ville d'Abou Kamal, le 19 novembre 2017. REUTERS TV ATTENTION EDITORS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’Iran, engagé aux côtés des gouvernements irakien et syriens dans leur lutte contre les groupes rebelles et jihadistes, a annoncé « la grande victoire » contre le groupe islamique après la reprise d’Al-Boukamal, dernière ville en Syrie et en Irak aux mains des jihadistes.

Publicité

Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

« Il faut remercier tous les combattants de l'islam, le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, les forces armées irakiennes et syriennes pour la fin de ce groupe qui n'avait apporté que le mal, la destruction, le meurtre et la sauvagerie », a déclaré le président iranien Hassan Rohani.

Il a aussi félicité les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite iranienne et le général Qassem Soleimani, chef de la force Qods des Gardiens chargé des opérations extérieures notamment en Syrie et en Irak. « Le travail principal a été accompli par les peuples et les armées syrienne, irakienne et libanaise et nous les avons aidé selon notre devoir religieux et islamique », a ajouté Hassan Rohani.

La reconquête d'Abou Kamal

Les médias iraniens ont montré ces derniers jours, une vidéo du général Soleimani à Al-Boukamal en affirmant qu'il avait personnellement dirigé les opérations de la reprise de la ville. La télévision iranienne a également diffusé un reportage montrant des combattants iraniens et afghans durant la bataille pour la reprise de la ville.

L'Iran soutien les gouvernements syrien et irakien en envoyant dans ces deux pays des « conseillers militaires » et des « volontaires » pour combattre les groupes rebelles et jihadistes.

Pour sa part, le général Soleimani, qui s'est rendu à de nombreuses reprises sur les terrains de combats en Irak et en Syrie, a félicité le guide suprême iranien pour ce qu’il qualifie d' « une grande victoire déterminante ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.