Accéder au contenu principal
Yémen

Onu: le rapport qui accuse l'Iran de fournir aux rebelles yéménites des missiles

Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, et le président de la République, Hassan Rohani, en août 2017 à Téhéran.
Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, et le président de la République, Hassan Rohani, en août 2017 à Téhéran. HO / IRANIAN SUPREME LEADER'S WEBSITE / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au lendemain d'un nouveau tir de missile des rebelles houthis sur l'Arabie saoudite, un rapport confidentiel du comité des sanctions de l'Onu pointe la responsabilité de l'Iran, grand rival régional de Riyad, dans l'approvisionnement en missiles des rebelles yéménites.

Publicité

Avec notre correspondante à New York,  Marie Bourreau

Nikki Haley, l'ambassadrice américaine aux Nations unies, avait déjà pointé la responsabilité de Téhéran. Mais jusqu'à présent, aucun élément de preuve n'était venu étayer ces accusations.

Avec ce rapport confidentiel remis le 24 novembre au Conseil de sécurité de l'ONU, les experts du comité de sanction donnent raison à Washington et à Riyad qui accuse Téhéran, son grand rival régional.

Missiles envoyés en pièces détachées au Yémen ?

Une information qui ne va pas apaiser les relations déjà conflictuelles entre les Iraniens et les Américains, ces derniers accusant aussi l'Iran d'être un facteur de déstabilisation dans le monde arabe.

Les experts ont pu se rendre en Arabie Saoudite et étudier les débris de quatre missiles tirés entre les mois de mai et de novembre dernier. Le document est accompagné de plusieurs photos.

Ces dernières montrent le logo d'une entreprise identique à celui du groupe industriel Shahid Bagheri, une filiale de l'Organisation industrielle aérospatiale iranienne.

Selon le rapport consulté par Reuters, ces missiles auraient pu être acheminés en pièces détachées au Yémen, par des routes de contrebande, avant d'être assemblés par les rebelles houthis.

Des informations utilisées pour pressuriser l'Iran ?

Si c'est le cas, il s'agirait d'une double violation des résolutions onusiennes, qui interdisent à Téhéran de vendre des armes et qui soumettent le Yémen à un embargo sur les armes.

Les Américains pourraient utiliser ces révélations pour faire pression à l'Organisation des Nations unies, afin de demander des comptes à Téhéran.

→ À relire : Irak, Syrie,Yémen ; quel rôle joue l'Iran dans les conflits régionaux ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.