Irak / Terrorisme

Irak: une jihadiste française condamnée à la prison à perpétuité

La jihadiste française de 29 ans lors de son procès à la Cour pénale de Bagdad le 17 avril 2018.
La jihadiste française de 29 ans lors de son procès à la Cour pénale de Bagdad le 17 avril 2018. Ammar Karim / AFP

En Irak, la Cour pénale centrale de Badgad a condamné une jihadiste française à la perpétuité. Elle a été jugée pour son appartenance au groupe Etat islamique. Depuis 2017 et la grande contre-offensive des forces irakiennes sur les zones tenues par le groupe EI, des dizaines d'anciennes jihadistes sont elles aussi condamnées, parfois à la peine de mort.

Publicité

C'est une femme de 29 ans qui a comparu ce mardi 17 avril dans un box en bois, grillagé, à la Cour pénale de Bagdad. Cette Française a expliqué être d'origine algérienne, elle s'est convertie il y a quelques années à l'islam.

Devant la cour, elle a affirmé que c'est à Istanbul, en Turquie, où elle passait des vacances en famille, qu'elle a appris, compris, que son mari était un jihadiste. Toute la famille a ensuite vécu jusqu'en 2017 dans l'auto-proclamé califat de l'Etat islamique, entre l'Irak et la Syrie.

C'est donc au terme de plusieurs mois de contre-offensive des forces irakiennes que cette femme a été capturée. Elle déclare qu'au cours des combats qui ont permis de reprendre les zones tenues par l’EI, son jeune fils est mort pendant un bombardement.

La Française échappe donc à la peine de mort, et ce quelques jours après une déclaration ferme d'Emmanuel Macron. Le président de la République a déclaré, lors de sa grande interview dimanche soir, que toute peine capitale contre des ressortissants français à l'étranger serait contestée, et que la France demanderait qu'elle soit transformée en peine de prison.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail