Israël / Etats-Unis

Les Etats-Unis ont ouvert leur ambassade à Jérusalem

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu (de dos) embrasse l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, lors de la cérémonie d'inauguration de l'ambassade à Jérusalem, 14 mai 2018.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu (de dos) embrasse l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, lors de la cérémonie d'inauguration de l'ambassade à Jérusalem, 14 mai 2018. REUTERS/Ronen Zvulun

A Jérusalem, le transfert de l'ambassade américaine depuis Tel Aviv a été acté ce lundi 14 mai. La cérémonie d'inauguration s'est déroulée en présence de Ivanka Trump et Jared Kushner, la fille et le gendre de Donald Trump, et de centaines de responsables américains et israéliens.

Publicité

La cérémonie s’est ouverte dans le quartier d’Arnona, à Jérusalem-Ouest. Le bâtiment qui va devenir l’ambassade des Etats-Unis n’est pas nouveau,indique notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul. Il abritait jusqu’à présent les services du consulat américain de Jérusalem chargés de délivrer les visas.

Une cérémonie surtout symbolique, avec un changement de plaque. 800 invités se sont réunis dans une tente devant le bâtiment. Mais avec quelques absences notables : celles, notamment, des diplomates européens boycottant la cérémonie et les députés arabes de la Knesset.

Côté américain, Ivanka Trump et Jared Kushner, la fille et le gendre du président américain, sont à la tête de la délégation avec l’ambassadeur David Friedman.

Dans un message vidéo aux participants, Donald Trump a déclaré : « Notre plus grand espoir est celui de la paix. Les Etats-Unis restent pleinement engagés à faciliter un accord de paix durable. »

« Aujourd'hui je suis fier de célébrer l'ouverture de l'ambassade des Etats-Unis en Israël à Jérusalem », a déclaré dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, réaffirmant l'engagement des Etats-Unis pour une « paix globale et durable entre Israël et les Palestiniens. »

Netanyahu rend hommage à Trump

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu s'est répandu en marques de gratitude envers le président Donald Trump. « Ceci est un moment d'Histoire. Président Trump, en reconnaissant ce qui appartient à l'Histoire, vous avez écrit l'Histoire », a-t-il déclaré.

Des mesures de sécurité d’une très grande ampleur ont été mises en place.

En marge de cette cérémonie, des milliers de Palestiniens se sont rassemblés dans la bande de Gaza et des affrontements ont éclaté avec les soldats israéliens. Le bilan d'une cinquantaine de morts côté palestinien s’alourdit d’heure en heure. L'ambassadeur palestinien à l'ONU n'a pas manqué de pointer la relation entre les deux évènements : « ce massacre se déroule alors que les Etats-Unis ouvrent leur ambassade de manière illégale, unilatérale et provocatrice. C’est vraiment tragique qu’ils célèbrent une action illégale alors même qu’Israël tue et blesse des milliers de civils palestiniens. »

La cérémonie à l'ambassade de Jérusalem est désormais terminée, mais les médias en Israël montrent surtout ce qui se passe de l’autre côté de la frontière dans la bande de Gaza.

L'ambassadeur américain David friedman lors de son discours à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem, le 14 mai 2018.
L'ambassadeur américain David friedman lors de son discours à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem, le 14 mai 2018. REUTERS/Ronen Zvulun

A lire aussi : «Le plan de Trump est un plan de liquidation de la cause palestinienne» (Interview)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail