Accéder au contenu principal
Yémen / Etats-Unis

Sanctions américaines contre des Iraniens qui auraient aidé les Houthis au Yémen

Ces derniers mois, l'Arabie saoudite, qui commande la coalition arabe au Yémen, a essuyé de nombreux tirs de missiles venus de ce pays situé à sa frontière sud.
Ces derniers mois, l'Arabie saoudite, qui commande la coalition arabe au Yémen, a essuyé de nombreux tirs de missiles venus de ce pays situé à sa frontière sud. REUTERS/Ronen Zvulun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Etats-Unis annoncent une nouvelle salve de sanctions ciblées visant 5 personnalités iraniennes. Selon le Trésor américain, les 5 Iraniens en question ont aidé les rebelles houthis du Yémen à tirer des missiles en direction de l'Arabie saoudite.

Publicité

Selon Washington, les cinq Iraniens sanctionnés sont liés à la Force Qods, le corps d'élite des Gardiens de la révolution iraniens. Dans son communiqué, le Trésor américain assure que ces personnes ont permis à la rébellion chiite des Houthis du Yémen de se procurer des missiles pour viser le territoire saoudien.

Ces derniers mois, l'Arabie saoudite, en guerre au Yémen, a essuyé de nombreux tirs de missiles venus de ce pays situé à sa frontière sud. Et à Riyad comme à Washington on accuse l'Iran d'avoir fourni ces engins à la rébellion houthie, ce que Téhéran dément.

Depuis le début du mois, c'est la troisième salve de sanctions américaines visant l'Iran. Après le retrait américain de l'accord nucléaire, l'administration de Donald Trump a promis « les sanctions les plus fortes de l'Histoire » pour exercer « une pression financière sans précédent » sur la République islamique.

Pour les Etats-Unis, le programme balistique de l'Iran et sa possible prolifération régionale constitue une menace pour les alliés de Washington, à commencer par l'Arabie saoudite.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.