Territoires palestiniens / Israël

Gaza: de nouvelles violences sur fond de négociations d'un cessez-le-feu durable

Les soldats israéliens postés sur la barrière de sécurité lancent des gaz lacrymogènes sur les manifestants gazaouis, ce vendredi 17 août 2018.
Les soldats israéliens postés sur la barrière de sécurité lancent des gaz lacrymogènes sur les manifestants gazaouis, ce vendredi 17 août 2018. REUTERS/Mohammed Salem

Deux Palestiniens ont été tués vendredi 17 août par l'armée israélienne tandis que 60 manifestants ont été blessés par des tirs à balles réelles. Des milliers de personnes étaient rassemblés près de la barrière de séparation avec Israël pour la Marche du retour, alors que les négociations sous l'égide de l'Egypte pour un accord de trêve durable entre Israël et le Hamas semblent être en bonne voie.

Publicité

 Avec notre correspondante à Ramallah,  Marine Vlahovic

Comme tous les vendredis depuis le 30 mars dernier, des milliers de Gazaouis se sont rassemblés le long de la barrière de séparation avec Israël. Et comme tous les vendredis, l'armée a fait feu en représailles, selon l'Etat hébreu, à des engins explosifs lancés par les Palestiniens.

De nouvelles violences qui ne semblent pourtant pas menacer les négociations en cours sur une cessation totale des hostilités entre Israël et le Hamas. Selon des dirigeants du mouvement islamiste, un accord pourrait être conclu prochainement sous l'égide de l'Egypte.

Les médias israéliens évoquent un accord progressif qui comprendrait dans un premier temps un cessez-le-feu global en échange de l'ouverture des points de passage, de l'extension de la zone de pêche et de l'apport d'aide humanitaire et médicale dans l'enclave palestinienne.

Avant d'entamer des discussions sur le retour des corps des soldats israéliens et des civils retenus par le Hamas et sur la reconstruction de la bande de Gaza.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail