Accéder au contenu principal
Syrie

La poche jihadiste du désert de Soueida détruite par l'armée syrienne

Un tank de l'armée syrienne régulière (photo d'illustration).
Un tank de l'armée syrienne régulière (photo d'illustration). REUTERS/Omar Sanadiki
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'armée syrienne a chassé les jihadistes de la province de Soueida, au sud-est du pays, y compris de sa région désertique. C'est de ce bastion que les combattants du groupe Etat islamique avaient attaqué par surprise, le 25 juillet, sept villages de cette province à majorité druze, tuant 250 personnes et enlevant une quarantaine de femmes et d'enfants.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Trois divisions de l'armée syrienne participent à cette vaste offensive qui se déroule à partir de cinq axes, sur un front de 75 kilomètres. Après 10 jours de combat acharnés, les jihadistes ont été repoussés de 15 à 35 kilomètres de profondeur. Leurs dernières positions, situées dans le canyon d'al-Safa, une région difficile d'accès, sont totalement encerclées et certaines sont tombées ces dernières 24 heures.

Complètement désorganisés, les jihadistes se sont retirés par petits groupes en direction de la frontière administrative de la province de Damas, plus au nord. Mais dans cette région, ils sont bloqués par des unités de l'armée syrienne, qui les empêchent d'aller plus loin.

La seule issue qui leur reste est la route vers l'est, en direction de la frontière irakienne. Mais la base américaine d'al-Tanaf leur bloque le passage vers l'Irak, tandis qu'une grande partie de la frontière syro-irakienne dans ce secteur est sous le contrôle des troupes syriennes et de leurs alliés.

Selon des sources militaires syriennes, 30 jihadistes ont été capturés par les troupes gouvernementales, qui livrent des combats au corps à corps dans ces zones escarpées et montagneuses du désert de la Badia. La progression au sol de l'armée syrienne a eu lieu après un violent pilonnage à l'aviation et à l'artillerie, qui se poursuit sans interruption depuis 10 jours, avec la participation d'avions russes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.