Accéder au contenu principal
Irak

Irak: le Kurde Barham Saleh élu président

Barham Saleh, le 2 octobre 2018 à Bagdad.
Barham Saleh, le 2 octobre 2018 à Bagdad. Iraqi Parliament Office/Handout via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un nouveau président Irak et peut-être bientôt un nouveau gouvernement. Barham Saleh a été élu chef de l'Etat par le Parlement par 219 des 329 députés, un poste essentiellement honorifique dans un pays où le pouvoir est essentiellement entre les mains du Premier ministre. Il est réservé à un Kurde depuis 2003, et désormais, c'est justement la fin d'une bataille entre deux partis pour la présidence.

Publicité

C'est la fin d'une bataille entre le parti de l'Union patriotique du Kurdistan, l'UPK de l'ancien président Talabani, et le Parti démocratique du Kurdistan, le PDK, de Massoud Barzani. Depuis 2003, le président est toujours issu du premier, tandis que la présidence du Kurdistan est réservée au second. Sauf que cette fois le PDK réclamait sa part, en se présentant comme le plus grand parti kurde.

Mais c'est donc encore l'UPK qui l'emporte. Avec un candidat, Barham Saleh, considéré comme le plus consensuel.

Celui qui succède à Fouad Massoum a 58 ans. C'est un vétéran de la scène politique, à la fois dans la région autonome du Kurdistan comme au sein des autorités fédérales.

Barham Saleh a promis lors de sa prestation de serment de préserver l'unité et la sécurité de l'Irak, un an tout juste après le fiasco du référendum d'indépendance du Kurdistan.

Sa désignation ouvre aussi la voie à la formation d'un nouveau gouvernement que les Irakiens attendent depuis 6 mois, depuis les législatives dont les résultats n'ont pas permis de constituer une majorité parlementaire. Barham Saleh a aussitôt chargé l'ancien vice-président Adel Abdel Mahdi de cette mission. Il reste à ce dernier 30 jours pour constituer son équipe et obtenir la confiance du Parlement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.