Accéder au contenu principal
Syrie

La Turquie estime que près de 300 000 réfugiés syriens sont rentrés chez eux

Un camp de réfugiés à la frontière turquo-syrienne le 11 octobre 2017. D'après le ministre de l'intérieur 300 000 réfugiés syriens seraient reparti chez eux en deux ans.
Un camp de réfugiés à la frontière turquo-syrienne le 11 octobre 2017. D'après le ministre de l'intérieur 300 000 réfugiés syriens seraient reparti chez eux en deux ans. AFP Photos/ Omar Haj Kadour
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Près de 300 000 Syriens seraient rentrés dans leur pays ces deux dernières années, d’après Süleyman Soylu, ministre de l’Intérieur turc. La Turquie accueille plus de 3,5 millions de réfugiés syriens.

Publicité

Avec notre correspondante à Istanbul,  Marion Fontenille

Le nombre de Syriens rentrés dans leur pays s'élève à 300 000, estime Süleyman Soylu, ministre de l’Intérieur turc. Selon lui, ces retours en Syrie sont liés aux opérations militaires menées dans le nord de la Syrie contre les milices kurdes du YPG. Ces départs sont comptabilisés depuis 2016. Toujours selon le ministre, c’est grâce aux opérations « Bouclier de l’Euphrate » et « Rameau d’Olivier » menées par l’armée turque dans le nord de la Syrie.

Une nouvelle offensive envisagée contre les YPG

Tandis qu’il s’exprimait depuis la ville d’Edirne à la frontière de la Grèce et de la Bulgarie, un point de passage important pour les migrants qui fuient en Europe. Le ministre a rappelé que les opérations militaires de police et l’activité des garde-côtes ont permis de réduire les passages illégaux vers l’Europe.

Ces déclarations arrivent au moment où le président turc Recep Tayyip Erdoğan menace de lancer une troisième offensive dans le nord de la Syrie contre les milices kurdes du YPG, considérées comme terroriste par Ankara. Une opération d’envergure a promis le président turc qui devrait être lancé dans les prochains mois alors que Trump a annoncé partir de

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.