Syrie

Syrie: l'armée annonce le départ de 400 combattants kurdes de la zone de Manbij

Rebelles syriens soutenus par la Turquie dans la région de Manbij, le 29 décembre 2018 (photo d'illustration).
Rebelles syriens soutenus par la Turquie dans la région de Manbij, le 29 décembre 2018 (photo d'illustration). REUTERS/Khalil Ashawi

L'armée syrienne a annoncé le départ, mercredi 2 janvier, de près de 400 combattants kurdes de la région de Manbij, dans le nord du pays, quelques jours après son déploiement dans le secteur à l'appel des forces kurdes menacées par une offensive turque.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Une trentaine de pick-up et de véhicules tout terrain transportant près de 400 combattants kurdes ont quitté Manbij ce mercredi. Une vidéo postée sur You Tube montre un convoi brandissant le drapeau kurde, qui a traversé l’Euphrate pour la rive gauche du fleuve.

Importants renforts syriens

Selon des sources syriennes, un autre contingent devrait quitter la ville dans les prochaines heures. Le retrait de mercredi intervient alors que l’armée syrienne continue d’envoyer d’importants renforts au nord de Manbij où les rebelles pro-turcs ont massé leurs forces après les menaces d’Ankara de prendre la ville d’assaut pour y chasser les milices kurdes, que la Turquie qualifie de terroristes.

Au terme d’un accord conclu avec Damas pour éviter une offensive turque, les Kurdes ont accepté le déploiement de l’armée syrienne dans la ville et le retour des administrations sous le contrôle du pouvoir central.

Stationnement au nord et au nord-ouest de Manbij

L’armée syrienne est stationnée pour l’instant au nord et au nord-ouest de Manbij. Elle devrait se déployer à l’intérieur de la ville dès la fin du retrait des forces kurdes et des derniers soldats américains encore présents dans le secteur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail