Accéder au contenu principal
Emirats Arabes Unis / Vatican

A Abou-Dhabi, le pape et l'imam d'Al-Azhar appellent à la fraternité

Le pape François et le grand imam d'Al-Azhar, le cheikh Ahmed al-Tayeb signature d'un document sur la lutte contre l'extrémisme, lors d'une rencontre interreligieuse au Mémorial du fondateur à Abou Dhabi, le 4 février 2019.
Le pape François et le grand imam d'Al-Azhar, le cheikh Ahmed al-Tayeb signature d'un document sur la lutte contre l'extrémisme, lors d'une rencontre interreligieuse au Mémorial du fondateur à Abou Dhabi, le 4 février 2019. REUTERS/Tony Gentile
Texte par : RFI Suivre
3 mn

 Le pape François a franchi hier la première étape de son voyage aux Emirats arabes unis axée principalement sur le dialogue interreligieux.

Publicité

Beaucoup de symboles forts au cours de cette première journée du pape François à Abou Dhabi : en fin de matinée il a rejoint la résidence du prince héritier Mohamed ben Zayed al-Nahyane, dans une petite voiture, contrastant fortement avec le reste du protocole. Escorté par des cavaliers, le véhicule s’est engagé dans la cour du palais tandis que des avions de chasse saluaient le cortège depuis le ciel. Peu sensible aux cérémonies officielles, le pontife a assisté aux honneurs militaires affichant malgré tout un air assez grave, rapporte notre envoyé spécial, Arthur Herlin.

En fin d’après-midi, il s’est rendu à la rencontre interreligieuse, accompagné du grand imam d’Al-Azar, Ahmed al-Tayeb. Devant des centaines de responsables religieux du monde entier, ils sont entrés main dans la main. Le grand Imam a condamné avec fermeté ceux qui tuent au nom de Dieu. Le pape a pour sa part appelé à « démilitariser le cœur de l’homme », afin de mettre un terme aux guerres dans le monde.

Les deux leaders religieux ont surtout co-signé en début de soirée un « document sur la fraternité humaine », appelant en particulier à la liberté de croyance et d'expression, à la protection des lieux de culte et prônant une pleine citoyenneté pour les « minorités » discriminées.

Ultime rendez-vous ce mardi pour le pontife, la messe célébrée au stade Zayed. Le pape y prononcera une homélie devant plus de 43 000 personnes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.