Israël

Législatives en Israël: les membres du Likoud invités à voter aux primaires

Affiche de campagne de Benyamin Netanyahu à Jérusalem, le 4 février 2019.
Affiche de campagne de Benyamin Netanyahu à Jérusalem, le 4 février 2019. REUTERS/Ammar Awad

A deux mois des élections législatives, les partis politiques se mettent en ordre de bataille en Israël. Le Likoud, la principale formation de droite dirigée par Benyamin Netanyahu, tient ses primaires ce mardi 5 février. Les adhérents sont appelés à désigner ceux qui seront candidats sous les couleurs du parti. Et pour le Premier ministre sortant, candidat à sa succession, son avenir se joue en partie ce mardi. 

Publicité

De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Dans un message vidéo adressé aux adhérents du Likoud à quelques heures du vote, Benyamin Netanyahu leur demande un soutien plein et entier. Le chef du gouvernement veut d'abord obtenir de pouvoir désigner personnellement trois candidats. Craignant une union de ses principaux rivaux au centre, il estime qu'il devra peut-être lui aussi se trouver des alliés. Et dans cette perspective, il souhaite se réserver trois places de la liste pour pouvoir les offrir à ses éventuels futurs partenaires.

Mais dimanche 3 février, dans une interview à une web-télé lancée par le Likoud pour la campagne, Benyamin Netanyahu a aussi décoché ses flèches en direction de celui qu'il voit comme son principal ennemi au sein de son propre parti: Gideon Saar, un de ses anciens ministres qu'il accuse depuis plusieurs mois de chercher à le renverser.

Selon le chef du gouvernement, Gideon Saar aurait fait part de ses projets à plusieurs responsables du Likoud. L'intéressé dément. Mais Benyamin Netanyahu veut absolument éviter qu'il n'obtienne une place en haut de liste; elle pourrait permettre à son ancien ministre de lancer une offensive contre lui s'il est mis en examen dans les enquêtes pour corruption qui le visent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail