Accéder au contenu principal
Syrie

Moscou, Ankara et Téhéran saluent le retrait américain de Syrie

Les présidents Hassan Rohani, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, le 14 février 2019.
Les présidents Hassan Rohani, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, le 14 février 2019. Sergei Chirikov/Pool via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Réunis ce jeudi 14 février à Sotchi autour du dossier syrien, les présidents russe, iranien et turc ont affiché une position commune.

Publicité

En décembre dernier, Donald Trump annonçait à la surprise générale, le retrait prochain des troupes américaines de Syrie. Alors que l'assault final contre l'organisation Etat islamique a été lancé ces derniers jours par leurs alliés kurdes, les Etats-Unis se préparent à partir. Un départ salué par les participants au sommet de Sotchi.

« Au cours des négociations, les discussions ont tourné autour de l'influence qu'aura l'annonce du plan des Etats-Unis de retrait des troupes américaines du nord-est du pays sur le développement futur de la situation en Syrie, a rapporté le président russe Vladimir Poutine. Notre point de vue commun est que la réalisation de cette étape serait un point positif qui aiderait à stabiliser la situation dans cette région de Syrie, où le gouvernement légitime devrait au final rétablir le contrôle. »

La Russie et l'Iran, alliés à Bachar el-Assad, estiment que le régime syrien doit reprendre ses droits dans le nord-est du pays. La Turquie, soutien aux rebelles, réclame de son côté le départ des milices kurdes de la région, qu'elle considère comme ses ennemis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.