Accéder au contenu principal
Iran,

Iran: l'ayatollah Khamenei critique les Européens dans son discours de Nouvel An

L'ayatollah Ali Khamenei, lors du discours du nouvel an.
L'ayatollah Ali Khamenei, lors du discours du nouvel an. Handout via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans son premier discours politique à l'occasion du Nouvel An iranien, le Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei a violemment critiqué les Européens en affirmant qu'on ne devait pas compter sur l'Europe.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

L'ayatollah Khamenei, qui prononçait son traditionnel discours du Nouvel An devant des milliers de fidèles réunis dans la ville sainte de Machhad dans le nord-est du pays, a été particulièrement dur à l'égard des pays européens. Il a dénoncé le manque de volonté des pays européens pour faire face aux Etats-Unis qui ont quitté en mai 2018 l'accord nucléaire et imposé de nouvelles sanctions qui touchent de plein fouet l'économie iranienne.

« Les Européens n'ont pas résisté face aux Américains »

« Non seulement, les Européens n'ont pas résisté face aux Américains, mais ils ont eux-mêmes quitté de fait l'accord nucléaire, en imposant de nouvelles sanctions contre l'Iran. Le canal financier qu'ils ont créé ressemble à une plaisanterie amère. Comme par le passé ils nous ont poignardés dans le dos, ils nous ont trahis. Par conséquent, on ne peut rien attendre d'eux », a affirmé l'ayatollah Ali Khamenei.

Le canal financier annoncé par les Européens et qui n'est encore entré en fonction est loin de répondre aux attentes de l'Iran. Le pays comptait sur l'Europe pour contrer les sanctions américaines et maintenir ses relations commerciales avec le reste du monde. Même les responsables du gouvernement modéré du président Rohani ont critiqué ces dernières semaines l'attitude de Bruxelles. Mais le discours de l'ayatollah Khamenei marque un durcissement à l'égard des pays européens.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.