Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

Arabie saoudite: des écrivains et des blogueurs arrêtés

L'emblème national de l'Arabie saoudite (photo d'illustration)
L'emblème national de l'Arabie saoudite (photo d'illustration) AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Huit écrivains et blogueurs ont été arrêtés en Arabie saoudite.  Parmi eux figurent l'écrivain et médecin Bader al-Ibrahim et le militant Salah al-Haidar, qui ont tous deux la double nationalité américaine et saoudienne. Cette vague de répression intervient alors que le Congrès américain a approuvé jeudi une résolution exhortant le président américain Donald Trump à arrêter tout soutien à la coalition saoudienne engagée dans la guerre au Yémen.

Publicité

Les personnes arrêtées seraient « des écrivains et des blogueurs engagés dans des échanges publics sur les réformes » dans le royaume, selon ALQST. Selon le compte Twitter de cette organisation de défense des droits humains basée à Londres, les arrestations auraient eu lieu le 4 avril 2019.

Parmi les huit personnes arrêtées figurent deux ressortissants américains, l'écrivain et médecin Bader al-Ibrahim et le militant Salah al-Haidar. ALQST explique que cette vague de répression serait liée à leur soutien aux familles des militantes arrêtées au printemps 2018.  Ces dernières étaient accusées de porter atteinte aux intérêts nationaux et d'aider les « ennemis de l'État » après avoir défendu le droit des femmes de conduire ou demandé la levée du système de tutelle. Salah al-Haidar est en effet le fils d'Aziza al-Youssef, une militante arrêtée il y a près d'un an et libérée provisoirement la semaine dernière.

Ces arrestations interviennent alors que le Congrès américain a voté une résolution exhortant le président américain Donald Trump à arrêter tout soutien à la coalition saoudienne engagée depuis 2015 dans la guerre au Yémen. Aux États-Unis, la réaction très timide de Donald Trump suite à l'assassinat de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien et ressortissant américain avait fortement déplu, jusque dans les rangs républicains.

Depuis le sombre scénario de la mort à Istanbul de Jamal Khashoggi, les critiques internationales se font de plus en plus vives concernant le respect des droits humains dans le royaume.

► Lire aussi : L’art contemporain saoudien

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.