Irak / Iran

Le Premier ministre irakien en Iran pour renforcer les liens entre les deux pays

Le 11 mars dernier, le Premier ministre irakien Adel Abdul Mahdi (d) recevait le président iranien Hassan Rohani, à Bagdad.
Le 11 mars dernier, le Premier ministre irakien Adel Abdul Mahdi (d) recevait le président iranien Hassan Rohani, à Bagdad. IRAQI PRIME MINISTER'S PRESS OFFICE / AFP

Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi se rend à Téhéran, samedi 6 avril, seulement trois semaines après la visite du président iranien Hassan Rohani. Signe des relations étroites entre les deux pays malgré les pressions américaines.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

La visite du Premier ministre irakien à Téhéran est un signe supplémentaire des relations de plus en plus étroites entre les deux pays. Malgré les pressions et les sanctions américaines contre Téhéran, les relations commerciales et économiques entre l'Iran et l'Irak ont augmenté de plus de 50% depuis un an.

L'Iran a exporté près de 9 milliards de dollars de produits non pétroliers vers l'Irak au cours des douze derniers mois. Téhéran veut augmenter à 20 milliards de dollars ses exportations vers l'Irak d'ici deux ans.

Lors de la visite du président Rohani à Bagdad à la mi-mars, les deux pays ont également décidé d'instaurer la gratuité pour la délivrance des visas à leurs ressortissants réciproques. Au cours des douze derniers moins, quelque 7 millions d'Iraniens et d'Irakiens se sont rendus de part et d'autre de la frontière pour des visites touristiques et religieuses.

L'Iran a été l'un des premiers pays à apporter son aide à Bagdad pour combattre le groupe Etat islamique. Téhéran et Bagdad, mais aussi Damas ont renforcé leurs coopérations militaires contre le groupe Etat islamique.

Les chefs d'état-major des armées des trois pays se sont récemment réunis à Damas pour coordonner leurs actions contre les groupes armés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail