Accéder au contenu principal
Israël

Un militant palestinien du boycott contre Israël interdit d'entrée aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont refusé l'entrée sur leur territoire au cofondateur d'un mouvement palestinien controversé qui appelle au boycott d'Israël. (Photo d'illustration)
Les Etats-Unis ont refusé l'entrée sur leur territoire au cofondateur d'un mouvement palestinien controversé qui appelle au boycott d'Israël. (Photo d'illustration) Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Omar Barghouti, l'un des fondateurs de la campagne BDS qui prône le boycott d'Israël, s'est vu refuser l'entrée aux États-Unis. Il affirme que ses documents de voyage étaient en règle, mais qu'il lui a pourtant été refusé d'embarquer à bord du vol qui devait l'emmener aux États-Unis. Omar Barghouti et le mouvement BDS dénoncent une décision politique.

Publicité

BDS, «Boycott, Désinvestissement et sanction», est un mouvement international lancé il y a près de quinze ans pour appeler au boycott économique, universitaire et culturel d'Israël.

Co-fondateur et figure emblématique de cette campagne, Omar Barghouti avait prévu de se rendre aux États-Unis cette semaine pour participer à des conférences à Harvard et à la New York University notamment. Il devait aussi assister au mariage de sa fille, au Texas. Mais mardi, ce Palestinien résident en Israël, s'est vu refuser l'embarquement à bord de l'avion qui devait l'emmener, sur décision des autorités américaines. Ces dernières n'ont pas donné d'explications, mais pour le BDS, il s'agit clairement d'une interdiction «idéologique et politique».

Mouvement contesté, le BDS est régulièrement accusé d'être «antisémite» par les dirigeants israéliens. La même accusation a récemment été formulée par la toute nouvelle émissaire américaine chargée de la lutte contre l'antisémitisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.