Accéder au contenu principal
Israël/Territoires palestiniens

«Made in colonies»: l’avocat général de la Cour de l’UE favorable à l’étiquetage

La colonie israélienne de Beitar Illit en Cisjordanie, le 7 avril 2019.
La colonie israélienne de Beitar Illit en Cisjordanie, le 7 avril 2019. REUTERS/Ronen Zvulun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'avocat général de la Cour de Justice de l'Union européenne a donné ce jeudi 13 juin un avis favorable à ce que les produits originaires des colonies israéliennes dans les territoires occupés soient étiquetés comme tels, par souci d'information aux consommateurs. C'est une bataille qui dure depuis plusieurs années.

Publicité

L'affaire remonte à 2015. La Commission européenne préconise l'étiquetage des produits alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël. Un an plus tard, la France prolonge cette recommandation et demande à ce que ces produits portent la mention « colonie israélienne ». Tollé chez certaines organisations juives. Elles crient à la discrimination et demandent l'annulation de cette requête au Conseil d'État français. Ce dernier saisit alors la Cour de justice de l'Union européenne pour avoir son avis.

L'avocat général de la Cour vient de se prononcer : un produit originaire d'un territoire occupé par Israël depuis 1967 doit être étiqueté comme tel, le droit de l'Union européenne l'exige. Le consommateur doit pouvoir faire la différence entre ce qui vient du territoire israélien et ce qui vient des colonies israéliennes implantées majoritairement en Cisjordanie. Car la colonisation, rappelle l'avocat général, est « une violation manifeste du droit international ».

Pour des raisons éthiques, le consommateur européen pourrait s'opposer à l'achat de produits des colonies israéliennes, comme ce fut le cas durant l'époque de l'apartheid en Afrique du Sud, poursuit le magistrat, dont les avis sont en général suivis par les juges de la Cour de Justice de l'UE.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.