Yémen, Emirats Arabes Unis

Les Émirats arabes unis réduisent leur présence militaire au Yémen

Des véhicules militaires des Émirats arabes unis à l'aéroport d'Aden, au Yémen, le 5 août 2015 (photo d'illustration).
Des véhicules militaires des Émirats arabes unis à l'aéroport d'Aden, au Yémen, le 5 août 2015 (photo d'illustration). REUTERS/Fawaz Salman

Les Émirats arabes unis réduisent leur présence militaire au Yémen. Les Émiriens sont pourtant un membre clé de la coalition conduite par l'Arabie saoudite dans la guerre contre les miliciens houthis. Mais les tensions entre les États-Unis et l'Iran qui se cristallisent dans la région du Golfe motivent apparemment les dirigeants émiriens à procéder à ce retrait partiel.

Publicité

Selon deux diplomates occidentaux, interrogés sous couvert d'anonymat par l'agence Reuters, les Émirats ont retiré une partie de leurs militaires du port d'Aden et de la côte ouest du Yémen. Dans ces zones, l'État du Golfe avait, ces dernières années, armé et formé des soldats yéménites qui combattent les miliciens houthis soutenus par l'Iran.

D'autres sources occidentales, citées par Reuters, se prononcent sur la raison de ce retrait partiel: Abu Dhabi veut pouvoir compter sur ces troupes pour défendre son propre territoire en cas d'escalade entre les États-Unis et l'Iran.

La sécurité maritime, un enjeu dans la zone

La semaine dernière, le secrétaire d'État américain a effectué une tournée dans le Golfe afin de former une coalition pour protéger les axes de transport pétrolier dans le détroit d'Ormuz. Occasion pour Mike Pompeo de rappeler au prince héritier des Émirats arabes unis qu'il devait faire plus pour assurer la sécurité maritime.

Cette pression américaine pourrait être un motif supplémentaire pour Abu Dhabi de faire revenir une partie de ces troupes. Le chiffre exact de militaires émiriens présents au Yémen n’est pas connu, ni celui des soldats concernés par ce redéploiement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail