Iran / Nucléaire

L’Iran dépasse la limite autorisée d’uranium enrichi

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a annoncé ce lundi cette première mesure. Ici, lors d'un entretien avec Reuters à New York, le 24 avril 2019.
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a annoncé ce lundi cette première mesure. Ici, lors d'un entretien avec Reuters à New York, le 24 avril 2019. REUTERS/Carlo Allegri
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Iran a annoncé officiellement ce lundi 1er juillet avoir dépassé le seuil maximal d'uranium faiblement enrichi autorisé par l'accord nucléaire avec les grandes puissances de 2015. Cette annonce intervient dans un contexte de fortes tensions avec les États-Unis.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

Le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a officiellement annoncé que l'Iran avait dépassé la limite des 300 kilos d’uranium enrichi autorisé par l'accord nucléaire.

Début mai, l'Iran avait affirmé qu'il prendrait plusieurs mesures en réaction aux sanctions américaines. Le président Hassan Rohani avait alors affirmé que Téhéran prenait une telle décision également parce que les pays européens n'avaient pas pris des mesures concrètes pour compenser les sanctions américaines, notamment pour permettre à l'Iran d'exporter son pétrole et avoir des relations bancaires et commerciales normales avec le reste du monde.

La première mesure prise par Téhéran a été donc une accélération de l'enrichissement d'uranium. Vendredi, l'Europe a pourtant annoncé que le mécanisme financier était désormais opérationnel. Mais ce mécanisme est loin de répondre aux attentes de Téhéran.

Sans permettre à l'Iran d'exporter son pétrole et de récupérer l'argent de ses exportations, ce mécanisme n'apporte rien, a déclaré le ministre du Pétrole. L'Iran devrait prendre d'autres mesures dimanche pour accélérer encore son programme nucléaire.

L’AIEA confirme le dépassement

L'Agence internationale de l'Énergie atomique (AIEA), chargée de vérifier l'application par Téhéran de l'accord nucléaire, a confirmé que Téhéran avait dépassé le plafond autorisé d’uranium enrichi.

« L'Agence a vérifié au 1er juillet que le stock total d'uranium enrichi a dépassé les 300 kilos » et le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, en a informé le conseil des gouverneurs, a indiqué ce porte-parole dans une déclaration écrite peu après l’ annonce de Téhéran.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail