Accéder au contenu principal
Liban / Immigration

Liban: sit-in dans les camps de réfugiés palestiniens pour l'emploi

Une rue du camp de réfugiés palestiniens Burj al-Barajneh, au sud de la capitale Beyrouth, le 1er septembre 2018 (Image d'illustration)..
Une rue du camp de réfugiés palestiniens Burj al-Barajneh, au sud de la capitale Beyrouth, le 1er septembre 2018 (Image d'illustration).. Anwar Amro / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La mobilisation des réfugiés palestiniens s’est poursuivie ce jeudi 18 juillet au Liban au lendemain de manifestations émaillées de violences. Les réfugiés protestent contre un plan de « réorganisation de la main-d’œuvre étrangère » mis en œuvre par le ministre du Travail.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

Après avoir brûlé des pneus, coupé des routes et affronté l’armée et la police mercredi, les Palestiniens ont organisé jeudi des sit-in dans les camps dispersés dans les régions libanaises.

Les Palestiniens entendent protester contre les mesures du ministre du Travail, qui a ordonné la fermeture d’entreprises qui ne sont pas en règle, ce qui menace, selon eux, des centaines d’emplois dans une communauté qui vit déjà dans des conditions précaires.

La baisse du degré de violence fait suite aux contacts intensifs entrepris à plus d’un niveau pour contenir la colère des réfugiés palestiniens, dans un pays aux lois protectionnistes, où 72 métiers leur sont interdits.

La réaction des réfugiés palestiniens à la décision de leur imposer un permis de travail et d’autres mesures a surpris la classe politique. La situation a semblé assez grave pour que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, dépêche en urgence à Beyrouth un émissaire qui a fait le tour des hauts responsables politiques et sécuritaires libanais.

L’objectif de ces tractations est de désamorcer la crise en partant du principe que les réfugiés palestiniens, installés depuis 1948 au Liban, ne doivent pas être traités, au niveau des lois, comme des travailleurs étrangers, mais comme une communauté ayant un statut spécial.

À écouter aussi : Liban: les jeunes du camp palestinien de Nahr el-Bared en quête d'avenir

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.