Accéder au contenu principal
Israël

Israël: Benyamin Netanyahu défait mais pas vaincu

Benyamin Netanyahu à la Knesset à Jérusalem le 3 octobre 2019.
Benyamin Netanyahu à la Knesset à Jérusalem le 3 octobre 2019. REUTERS/Ronen Zvulun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Benyamin Netanyahu l'a annoncé lundi 21 octobre 2019, il n'est pas en mesure de former un gouvernement actuellement. C'est désormais à son principal rival, Benny Gantz, que devrait incomber cette tâche. Mais cette mission s'annonce également difficile pour lui, et s'il venait lui aussi à essuyer un échec, M. Netanyahu n'a pas renoncé à ses ambitions.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Chargé de former un gouvernement par le président israélien à la suite des élections législatives du 17 septembre, c'est la deuxième fois en six mois que Benyamin Netanyahu échoue.

Pour la première fois depuis 11 ans, un autre responsable politique israélien devrait être désigné pour tenter à son tour de constituer une coalition. Il s’agit d’un échec majeur pour Benyamin Netanyahu. Son image de magicien de la politique, de Premier ministre indéboulonnable, est désormais entâchée.

Mais le chef de gouvernement à la plus grande longévité de l'histoire d'Israël n'a pas renoncé à se maintenir au pouvoir. Au cours de ces dernières semaines, il a cherché à consolider l'union du bloc de droite autour de lui - que ce soit au sein de son parti, le Likoud, ou des formations alliées - pour éviter que certains élus ne rejoignent un gouvernement Gantz.

Netanyahu mise sur l'échec de Gantz

Benyamin Netanyahu table sur l'échec de son rival et estime qu'il aura de meilleures chances de former un gouvernement dans un troisième temps, lorsque la menace d'une nouvelle dissolution du Parlement sera plus imminente.

Si Benny Gantz constitue un gouvernement minoritaire, il promet de le combattre avec force et de mener son parti lors des prochaines élections. À 70 ans, Benyamin Netanyahu souligne qu'il n'entend pas se retirer. Mais chaque jour qui passe le rapproche d'une possible mise en examen qui le fragiliserait un peu plus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.