Liban

Au Liban, les pro-Aoun défilent aussi dans les rues pour soutenir le président

Des partisans du président libanais Michel Aoun gagnent les rues aux alentours du palais présidentiel à Baabda, près de Beyrouth, le 3 novembre 2019.
Des partisans du président libanais Michel Aoun gagnent les rues aux alentours du palais présidentiel à Baabda, près de Beyrouth, le 3 novembre 2019. ANWAR AMRO / AFP

Une manifestation de soutien au président Michel Aoun était organisée devant le palais présidentiel dans la banlieue de Beyrouth dimanche 3 novembre. Alors que le président est contesté par la rue libanaise depuis 15 jours, ses partisans ont rassemblé des milliers de personnes.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Bayrouth,  Murielle Paradon

Sous un soleil de plomb, une foule compacte s’avançait vers le palais présidentiel, agitant des drapeaux orange aux couleurs du Courant patriotique libre, le parti de Michel Aoun.

« Je suis là aujourd’hui pour supporter notre président Michel Aoun, explique Maroun, parce que je crois qu’il est le seul qui a le pouvoir de combattre la corruption ». Alors que les manifestants disent ne plus vouloir des vieilles figures, notamment Michel Aoun, ce trentenaire le défend : « Mais on doit donner une chance à ce monsieur. Il a été en exil [pendant] quinze ans et il est arrivé. Laissez-le travailler. »

Hala, chevelure blonde peroxydée, attend aussi du président Aoun qu’il nomme un nouveau gouvernement, différent des précédents : « Le nouveau gouvernement sera laïc, j’espère. Les partis politiques, je suis sure qui seront représentés, mais ce sera un gouvernement laïc, un gouvernement de toutes confessions, un gouvernement qui inclut tous les manifestants… Ce sera un gouvernement propre. C’est ce qu’on demande. »

Les partisans de Michel Aoun se sont mobilisés massivement : une façon de répondre aux manifestants qui occupent la rue depuis 15 jours et qui veulent un changement radical au Liban.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail