Accéder au contenu principal
Reportage

Irak: manifestation monstre à Bagdad contre l'occupation américaine

En Irak, des milliers de manifestants marchent ce 24 janvier contre la présence américaine dans le pays.
En Irak, des milliers de manifestants marchent ce 24 janvier contre la présence américaine dans le pays. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
4 mn

En Irak, une grande journée de mobilisation a lieu ce vendredi 24 janvier. L'influent leader chiite Moqtada Sadr a appelé la semaine dernière à des rassemblements d'ampleur pour dénoncer la présence américaine dans le pays. Les sadristes se remobilisent massivement contre les États-Unis.

Publicité

De notre correspondante à BagdadLucile Wassermann

« Non à l'Amérique. Non, au plus grand diable », crient ces manifestants.
Dans le centre ville de Bagdad,  des milliers d'Irakiens ont répondu ce vendredi 24 janvier à l'appel de l'influent leader chiite Moqtada Sadr. Tous brandissent des drapeaux irakiens et des pancartes sur lesquelles sont inscrits des slogans anti-américains. 

Après la frappe contre le général Qassem Soleimani, ces Irakiens réclament un départ immédiat des forces américaines dans le pays. « Ils doivent partir de chez nous. Ils ont frappé notre pays, notre peuple. C'est donc la décision du peuple irakien : partez ».

Devant une affiche qui accuse les Etats-Unis de terrorisme, un autre manifestant renchérit : « Nous voulons que l'Amérique parte ! Qu'ils partent de l'Irak mais de tout le Moyen-Orient également ! Partez ! Non non à l'Amérique ! ».

Moqtada Sadr a appelé la semaine dernière à des manifestations pacifiques mais plusieurs de ses partisans menacent aujourd'hui d'un recours à la force si nécessaire : « Nous voulons obtenir leur départ par la voie politique et diplomatique, mais si cela ne fonctionne pas, alors il y aura d'autres voies possibles ». 

Outre les partisans de Moqtada Sadr, de nombreux membres et sympathisants des groupes armés proche de Téhéran, ont rallié le mouvement ce vendredi. 

►À lire aussi : Le puissant général iranien Soleimani tué par les États-Unis en Irak

Nous voulons que l'Amérique parte ! Qu'ils partent de l'Irak mais de tout le Moyen-Orient également ! Partez ! Non non à l'Amérique !

Reportage de Lucile Wassermann à Bagdad

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.