Accéder au contenu principal

Iran: imbroglio autour du nombre de personnes touchées par le coronavirus

En Iran, le nombre des personnes infectées devrait fortement augmenter, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé
En Iran, le nombre des personnes infectées devrait fortement augmenter, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé HAIDAR HAMDANI / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le porte-parole du ministère de la Santé, Kianoush Jahanpour a démenti dans un tweet le chiffre de 210 morts donné par la BBC en persan. Il avait pourtant annoncé plus tôt que le nombre des personnes infectées devrait fortement augmenter au cours des prochains jours. Mais les autorités multiplient les mesures pour faire face à la propagation du virus alors que le bilan de l'épidémie est officiellement de 43 morts annonce ce samedi Téhéran.

Publicité

De notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Dans son tweet, Kianoush Jahanpour a accusé la chaîne britannique, basée à Londres de participer à une course aux mensonges et de n'avoir aucune source. Il a ajouté que le gouvernement iranien était totalement transparent dans la communication des chiffres.

Plusieurs députés, qui ont participé à la campagne électorale des législatives du 21 février ont été testés positifs. Un nouvel élu de province, ancien blessé de guerre, est même mort. Selon certaines sources, il est mort de la grippe mais d'autres sources affirment qu'il aurait été atteint par le coronavirus.

10 à 15 000 personnes infectées ?

Le Parlement pourrait également décider de plus tenir de séances jusqu'à nouvel ordre. Selon une membre du Conseil municipal de Téhéran, le nombre des personnes infectées pourrait être bien supérieur aux chiffres officiels et atteindre 10 ou 15 000 personnes.

En tout cas, les autorités ont décidé de maintenir la fermeture des universités dans les provinces touchées et des écoles dans tout le pays au moins jusqu'à ce lundi. Selon certaines sources, la fermeture des écoles pourrait continuer jusqu'au 1er avril, qui correspond à la fin des congés du Nouvel An iranien.

La télévision diffuse à partir de ce samedi des cours pour les écoliers et les lycéens. Enfin, les salles de cinéma et de théâtre, mais aussi les salles de sport et les piscines resteront fermées. Le gouvernement a également demandé aux Iraniens d'éviter tout déplacement non urgent dans les villes et à travers le pays.

À écouter aussi : Coronavirus: l'Iran compte de nombreux décès

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.