Accéder au contenu principal

Moyen-Orient: résurgence du coronavirus en Israël et dans les Territoires palestiniens

Des dépistages du Covid-19 sont effectués sur les travailleurs palestiniens près de Hébron, le 7 avril 2020.
Des dépistages du Covid-19 sont effectués sur les travailleurs palestiniens près de Hébron, le 7 avril 2020. REUTERS/Mussa Qawasma
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Depuis plus de trois semaines désormais, Israël fait face à une résurgence du Covid-19. Le nombre de cas, inférieur à vingt par jour fin mai, est passé à plus de 450 ce mardi 23 juin. La contagion a également repris dans les Territoires palestiniens où près de 180 nouveaux cas ont été recensés hier. Et des deux côtés, les autorités commencent à remettre en place des mesures de confinement.

Publicité

Avec notre correspondant au Moyen-Orient, Guilhem Delteil

Dès samedi dernier, alors que les premiers chiffres montrant une augmentation dans les Territoires palestiniens ont été publiés, la situation a été qualifiée de « dangereuse » par le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohamed Shtayyeh. Pour tenter d’enrayer cette hausse, son gouvernement a annoncé le bouclage du gouvernorat d’Hébron, qui regroupe la majorité des nouveaux cas : seules les marchandises sont autorisées à y entrer ou en sortir.

Coût économique

Mohamed Shtayyeh a également appelé à limiter les déplacements entre Israël et les Territoires, que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles. Mais malgré une augmentation continue du nombre de cas pendant plus de trois semaines, le gouvernement israélien, qui contrôle l’ouverture des points de passage, s’est montré plus réticent à réinstaurer des restrictions de déplacement qui ont un coût économique.

Réactivation du traçage

Finalement, ce mardi soir, après avoir enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas en 24 heures depuis deux mois, le gouvernement de Benyamin Netanyahu a annoncé un nouveau confinement pour deux foyers de la pandémie : la ville d’Elad dans son ensemble et certains quartiers de Tibériade. Le ministre de la Santé dit ne pas vouloir d’un nouveau confinement total du pays mais les restrictions pourraient être étendues à d’autres villes. Et le gouvernement souhaite réactiver le traçage des téléphones pour retracer le parcours des personnes contaminées.

À lire aussi : Israël et les Territoires palestiniens: entre coopération et division autour du coronavirus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.