Accéder au contenu principal

Coronavirus: pic de décès et nouvelles mesures de restriction en Iran

Des Iraniennes portant des masques dans un marché de la capitale iranienne, Téhéran, le 5 avril 2020.
Des Iraniennes portant des masques dans un marché de la capitale iranienne, Téhéran, le 5 avril 2020. ATTA KENARE / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 min

L’Iran se remobilise face au coronavirus. Il faut dire qu’en République islamique l’épidémie ne faiblit pas. A la suite d’un nouveau record de décès sur 24 heures, le port du masque va devenir obligatoire dans certains lieux publics et plusieurs mesures restrictives vont être rétablies. Ces nouvelles décisions du gouvernement interviennent au lendemain d’un appel à la vigilance lancé par le guide suprême.

Publicité

Sans les désigner nommément, l’ayatollah Ali Khamenei reproche à certains « responsables » d’avoir baissé la garde face au coronavirus.

Pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, l’Iran est plongé dans un cycle infernal. Pour des raisons d’ordre économique la République islamique n’a jamais décrété de confinement obligatoire.

Mais la recrudescence de la maladie risque d’avoir irrémédiablement une incidence sur l’économie, avertit le guide suprême.

Début mai pourtant les chiffres étaient encourageants. Les contaminations étaient au plus bas. Les autorités avaient alors donné leur feu vert à une reprise de l’activité. Objectif : réanimer l’économie du pays étranglée par les sanctions américaines.

Mais désormais c’est le rétropédalage, Téhéran ne semble plus avoir de choix, des restrictions comme la fermeture des salles de mariages ou l’interdiction des regroupements pour des funérailles vont être de nouveau rétablies afin de limiter la propagation du virus. 

D’ici la fin de la semaine, plus question également de se balader librement dans certains lieux publics. Le port du masque sera obligatoire dans les administrations et les centres commerciaux par exemple.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.