Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Cisjordanie, l’état d’urgence prolongé après une hausse des contaminations

Un agent de santé observe les travailleurs palestiniens se rendre au travail en Israël à un poste de contrôle près d'Hébron en Cisjordanie occupée par Israël le 3 mai 2020.
Un agent de santé observe les travailleurs palestiniens se rendre au travail en Israël à un poste de contrôle près d'Hébron en Cisjordanie occupée par Israël le 3 mai 2020. REUTERS/Mussa Qawasma
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Alors que l'Autorité palestinienne a décrété vendredi 3 juillet un nouveau confinement pour 5 jours minimum, les cas de coronavirus augmentent de plus en plus en Cisjordanie.

Publicité

De notre correspondante à Ramallah,  Alice Froussard

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas vient de prolonger l'état d'urgence. Rien que pour la journée du samedi 4 juillet, 528 nouveaux cas ont été recensés en l’espace de 24 heures, portant le nombre total de contaminations au coronavirus à 3 360 cas en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Les autorités sont particulièrement inquiètes. Ces derniers jours, le nombre de malades du Covid-19 ne cesse d’augmenter et il y a de plus en plus de morts par rapport à la première phase de contamination. La situation touche particulièrement Hébron, l’épicentre de l’épidémie. Dans cette ville du sud de la Cisjordanie, où les familles sont très nombreuses, les habitants ne respectent pas vraiment le confinement ni les règles de distanciation sociale dictées par le gouvernement.

Le confinement probablement prolongé

« Tout le monde est censé rester chez soi mais hier, j’ai vu un défilé de mariage juste devant chez moi », raconte un habitant sur place. La police est aussi intervenue pour fermer des magasins restés ouverts et confisquer des permis de conduire aux habitants qui conduisaient.

Ici, le coronavirus ne fait pas peur car beaucoup n’y croit pas. Alors dans cette ville assez religieuse et conservatrice, l’ordre a été donné aux mosquées d’annoncer la gravité de la situation après chaque adhan, l’appel à la prière, pour appeler les habitants à la prudence.

De son côté, le ministère palestinien de la Santé a même parlé d’une situation incontrôlable pour les équipes médicales avant de préciser qu’à Hébron et dans sa région, le confinement de cinq jours sera probablement prolongé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.