Accéder au contenu principal

Lutte contre le Covid-19 en Israël: de nouvelles mesures loin de faire l’unanimité

Dans un bus à Tel Aviv, en Israël, le 18 juin 2020.
Dans un bus à Tel Aviv, en Israël, le 18 juin 2020. REUTERS/Amir Cohen
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plus de mille nouveaux cas par jour, un record. Le coronavirus frappe très fort en Israël et le gouvernement prend de nouvelles mesures qui ne font pas l'unanimité.

Publicité

De notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le nombre de malades a doublé en 10 jours, les cas graves sont en augmentation très nette. Il faut agir vite, proclame Benyamin Netanyahu. Et le Premier ministre israélien brandit la menace du reconfinement : « La situation est urgente. Si nous ne pouvons pas enrayer l’épidémie, nous n’aurons ni santé ni économie. Et de nombreux Israéliens perdront la vie. Nous devons tout faire pour éviter cela. »

Dès 8 heures ce lundi matin les rassemblements sont limités à 50 personnes dans les bars, les salles de réception et aussi les lieux de prière en Israël. Plus tard dans la matinée le gouvernement devrait envisager de nouvelles limitations, cette fois pour les plages et les restaurants.

Des mesures qui provoquent la colère, car elles ne sont pas accompagnées d’indemnités immédiates. Et pour le chef de l’opposition israélienne Yair Lapid, il s’agit de décisions illogiques qui vont provoquer la faillite de milliers de petites entreprises.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.