Accéder au contenu principal
Reportage

À Beyrouth, la difficile recherche des survivants se poursuit

Une équipe de secours russe s’active pour déblayer les gravats.
Une équipe de secours russe s’active pour déblayer les gravats. RFI/Pierre Olivier
Texte par : RFI Suivre
6 mn

Trois jours après l'énorme déflagration qui a défiguré la capitale libanaise en quelques secondes, faisant plus de 150 morts, de nombreux secouristes travaillent toujours en équipe pour essayer de se frayer un chemin au milieu des gravats et tenter de retrouver des survivants.

Publicité

De nos envoyés spéciaaux, Pierre Olivier et Julien Boileau

Les secours russes, qataris ou encore français se sont répartis entre les différentes zones du port près de l’énorme cratère formé par l’explosion. La difficulté pour ces équipes, c’est d’abord d’accéder aux décombres, car il faut bien imaginer le chaos et les montagnes de gravats partout sur le port. 

Des camions de semi-remorque de plusieurs tonnes sont pliés en deux, retournés sur le dos, des grues portuaires ont été arrachés et tout cela rend la progression des secours très compliquée. Il faut d’abord déblayer, avec la plus grande prudence, et des tractopelles afin d’ouvrir un passage pour les hommes à travers des morceaux de tôle coupant comme des lames de rasoir. C’est en fait l’inverse de ce que ces équipes, spécialisées dans la recherche de survivants dans les décombres, font d’habitude : en général, c’est une fois les recherches terminées que les bulldozers interviennent. 

L’autre difficulté pour ces secouristes, c’est la chaleur qui règne sous les décombres et qui rend l’utilisation des caméras thermiques inefficace de jour comme de nuit. 

Pour toutes ces raisons, pour l’instant au port de Beyrouth, aucun survivant n’a été retrouvé. Seuls quatre corps sans vie ont été exhumés par les secouristes. Les opérations de recherche devraient encore continuer quelques jours, même si les chances de survie des dizaines de personnes prises au piège diminuent maintenant considérablement d’heure en heure.  

À lire: Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.