Accéder au contenu principal

L’accord Israël/Émirats arabes unis au cœur de la visite de Pompeo à Jérusalem

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le 24 août, à Jérusalem.
Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le 24 août, à Jérusalem. Debbie Hill/Pool via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La première étape de la tournée au Proche-Orient du secrétaire d'État américain Mike Pompeo a été Jérusalem. Et au centre de ses entretiens avec le premier ministre Benyamin Netanyahu, l'accord de normalisation entre Israël et les Émirats arabes unis.

Publicité

De notre correspondant à Jérsulem,  Michel Paul

À l’issue de son entretien avec le secrétaire d’État américain, Benyamin Netanyahu souligne que l'accord de normalisation avec les Émirats arabes unis est « une alliance des modérés contre les radicaux ».

« Je conseille à nos amis, et spécialement à nos amis européens, de bien prêter attention lorsque les Arabes et les Israéliens s'entendent sur quelque chose », a ajouté le premier ministre israélien.

Mike Pompeo veut rassurer Israël

De son côté Mike Pompeo a voulu rassurer ses interlocuteurs israéliens sur le projet qui fait controverse en Israël sur la vente de chasseurs bombardiers F-35 aux Émirats. La supériorité militaire israélienne sera preservée, a-t-il indiqué.

« Nous avons plus de 20 ans de relations sécuritaires avec les Émirats arabes unis. Et nous allons continuer de réexaminer cette relation pour pouvoir leur livrer les équipements dont ils ont besoin pour protéger leur peuple contre la menace de la République islamique d’Iran. Et nous le ferons de manière à préserver également nos engagements envers Israël », a dit le chef de la diplomatie américaine.

Mike Pompeo s’est également entretenu avec son homologue israélien, Gaby Ashkenazi et le ministre de la Défense Benny Gantz. Les prochaines étapes de son périple dans la région seront Bahrein, mais aussi le Soudan.

►À lire aussi : Que peuvent les Palestiniens après l'accord entre Israël et les Émirats arabes unis?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.