Accéder au contenu principal

Bande de Gaza: un accord entre le Hamas et Israël pour faire redescendre la tension

Des soldats israéliens arrivent pour éteindre un incendie près de la frontière avec la bande de Gaza, le 25 août 2020, déclenché par des ballons incendiaires lancés depuis l'enclave palestinienne.
Des soldats israéliens arrivent pour éteindre un incendie près de la frontière avec la bande de Gaza, le 25 août 2020, déclenché par des ballons incendiaires lancés depuis l'enclave palestinienne. Menahem KAHANA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Cela faisait près d'un mois que les tensions avaient à nouveau émergé entre le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza et Israël. Les envois de ballons incendiaires depuis le territoire palestinien vers le territoire israélien précédaient les bombardements israéliens à l'intérieur de l'enclave côtière. Le représentant de l'ONU sur place disait craindre une escalade. Mais après une médiation qatarienne, les deux parties ont annoncé être parvenues à un accord ce lundi soir.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Après une première tentative égyptienne, c'est le Qatar qui a tenté de jouer les intermédiaires entre le Hamas et Israël. Et ces derniers jours, Mohamed Al Emadi, le diplomate qatarien en charge de ces tractations, a fait des allers-retours entre les deux parties, amenant à la conclusion d'un accord ce lundi soir.

Dans un communiqué, l'armée israélienne affirme que les importations vers la bande de Gaza, interrompues en raison de ce regain de tension, reprendront normalement dès ce mardi. Cela inclut des livraisons d'essence qui permettront de remettre en marche l'unique centrale électrique du territoire. La pêche va être à nouveau autorisée également dans une limite de 15 miles nautiques.

Un retour à la situation qui prévalait jusqu'au début du mois à condition, précise l'armée israélienne, que les envois de ballons incendiaires et explosifs cessent bien.

À lire aussi : Gaza: frappes israéliennes sur le Hamas en riposte à des tirs de ballons incendiaires

Mais pour le Hamas, qui réclamait la levée du blocus imposé au territoire, l'accord contient aussi d'autres mesures. « Des projets humanitaires afin d'alléger la situation difficile dans la bande de Gaza seront annoncés bientôt », dit le mouvement dans un communiqué.

Sans détailler ces mesures, le Hamas évoque un soutien à l'activité économique et une aide dans la lutte contre le coronavirus. Il affirme ainsi avoir obtenu de nouvelles concessions de la part d'Israël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.