Accéder au contenu principal

Incendies en Israël: plus de 250 foyers recensés en moins de 24 heures

Des incendies ont éclaté en Galilée, près de la frontière libanaise.
Des incendies ont éclaté en Galilée, près de la frontière libanaise. JALAA MAREY / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le pays est actuellement en proie à de nombreux incendies. En cause, un été qui n'en finit pas, mais également la multiplication d'actes criminels, selon les pompiers. 

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Plus de 250 foyers d’incendie ont été recensés en moins de 24 heures en Israël. Ce nombre élevé est le résultat de températures particulièrement hautes et de taux d’humidité très bas en cette période de l’année. Mais selon les pompiers, une partie de ces foyers seraient d'origine criminelle.

La ville de Nof Hagalil, non loin de Nazareth en Basse-Galilée, est durement touchée. Près de 5 000 habitants ont été évacués et plusieurs maisons ont été entièrement détruites par les flammes.

Des incendies se sont également déclarés un peu partout dans le pays. Plusieurs colonies de  peuplement en Cisjordanie sont touchées. Leurs habitants ont dû être évacués. À l’heure actuelle, la majorité des incendies ont été maîtrisés, mais plus de 300 hectares de forêts sont partis en fumée.

Selon le service météorologique israélien, le mois de septembre a été le plus chaud jamais enregistré dans la majeure partie du pays. Les experts affirment que le nombre de jours de chaleur dans la région augmente en raison du réchauffement climatique. Et la saison des pluies n’est pas encore en vue. La canicule, elle, se poursuivra la semaine prochaine, avec une légère amélioration tout de même. 

► À lire aussi : En 2020, les feux de forêts géants ravagent plus que jamais la planète

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.