Accéder au contenu principal
Reportage

Israël: les manifestations anti-Netanyahu reprennent de plus belle

Manifestation contre le Premier ministre israélien Netanyahu à Jérusalem le 17 octobre 2020.
Manifestation contre le Premier ministre israélien Netanyahu à Jérusalem le 17 octobre 2020. REUTERS/Ammar Awad
Texte par : RFI Suivre
3 mn

La première phase du nouveau déconfinement débute ce dimanche en Israël mais les restrictions sur les manifestations ont, elles, déjà été levées. Et un peu partout dans le pays les manifestations ont retrouvé l'ampleur d'il y a un mois.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Les restrictions liées au coronavirus ont été annulées. Et les manifestations ont repris de plus belle. Face à la résidence du Premier ministre israélien à Jérusalem ce sont plus de dix mille personnes qui se sont massées dans une ambiance de fête populaire avec une présence très renforcée de la police. Tout comme avant le second confinement. « Netanyahu dehors », « Bibi en prison », scandent les manifestants.

Pour Oshra ce n’est qu’une question de temps : « Je ne sais pas ce qui le fera partir mais en fin de compte il devra partir. Bibi est un symbole. C’est la pointe de la pyramide de la corruption.. Mais il n’est qu’une partie du problème. »

Parmi les manifestants le député Eli Avidar du parti d’opposition de droite Israël Beitenou. « La solution c’est que 300 000 personnes viennent manifester, dit-il. C’est l’effet nécessaire pour faire bouger Netanyahu. Ce sera beaucoup plus que jusqu’à présent. Et alors ses ministres lui montreront la porte. Il n’aura pas le choix. Il devra partir. »

Cette semaine encore on a noté des actes de violences contre les manifestants. Plusieurs d’entre eux à Tel Aviv et dans la ville portuaire de Haïfa ont été attaqués au gaz lacrymogène par des inconnus. La police a procédé à plusieurs interpellations.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.