Accéder au contenu principal

Benyamin Netanyahu s'est-il rendu en Arabie saoudite?

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman (montage photo).
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman (montage photo). Bandar al Jaloud, Maya Alleruzzo POOL/AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Jamais encore un Premier ministre israélien n'a effectué de visite évoquée publiquement en Arabie saoudite. Les deux pays n'ont officiellement pas de relation diplomatique. Mais Benyamin Netanyahu s'est rendu ce dimanche soir dans le royaume et aurait rencontré le prince héritier, Mohammed ben Salman, ainsi que le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. L'information a finalement été démentie par l'Arabie saoudite mais plusieurs éléments pointent tout de même dans cette direction.

Publicité

Avec notre correspondant à JérusalemGuilhem Delteil

C'est un vol annoncé sur des sites repérant les mouvements aériens qui a attiré l'attention. Dimanche soir à 19h30, un avion privé, que Benyamin Netanyahu a déjà utilisé dans le passé, a décollé de Tel-Aviv en direction de Neom, une station balnéaire en cours de construction sur les rives saoudiennes de la mer Rouge. L'appareil a passé deux heures au sol puis est revenu à Tel-Aviv à minuit et demi. Le vol est intervenu alors que Mike Pompeo, le secrétaire d'État américain, se trouvait précisément à Neom en compagnie du prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman.

Officiellement, cette rencontre tripartite n'est confirmée ni par le bureau de Benyamin Netanyahu, ni les autorités saoudiennes ni le Département d'État. Et elle a été officiellement démentie cet après-midi par le ministre saoudien des Affaires étrangères. Mais plusieurs sources israéliennes comme saoudiennes citées par la presse confirment sa tenue.

Rien n'a filtré pour l'instant sur la teneur des échanges entre les trois dirigeants, mais l'administration de Donald Trump ne fait pas mystère de sa volonté d'obtenir une normalisation des relations entre Israël et l'Arabie saoudite. Les accords obtenus avec les Émirats Arabes Unis et Bahreïn sont son principal succès diplomatique au Moyen-Orient. Un engagement semblable de Riyad, principale puissance régionale, serait une avancée majeure pour l'équipe de Donald Trump, et un gage de pérennité de ces accords sous la future administration Biden.


L'Arabie saoudite a démenti ce lundi les informations sur une rencontre entre Mohammed ben Salman et Benyamin Netanyahu sur le sol saoudien, par la voix du ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhane, sur Twitter.

RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.