Coronavirus au Liban: une loi pour réguler l’importation du vaccin

Une chaîne de production de vaccins. (Image d'illustration)
Une chaîne de production de vaccins. (Image d'illustration) Alexander Ryumin\TASS via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Avec plus de 6 100 nouvelles contaminations en 24 heures pour une population de six millions d’habitants, des hôpitaux saturés et une pénurie d’oxygène, la pandémie de coronavirus est hors de contrôle au Liban. Les autorités se battent sur tous les fronts dans des conditions défavorables pour éviter le point de non-retour.

Publicité

De notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Malgré la modestie des moyens financiers dus à la crise économique et la désorganisation de l’État, les autorités se battent sur tous les fronts pour essayer de freiner la progression de la pandémie qui fait du Liban l’un des pays les plus touchés par le Covid-19.

Au deuxième jour d’un confinement renforcé et globalement respecté, le Parlement libanais a approuvé, vendredi 15 janvier, une loi régulant l’importation du vaccin. Cette condition est exigée par les sociétés produisant le traitement afin de se protéger légalement en cas de dommages ou d'effets secondaires indésirables.

Début de la vaccination en février

Quelques heures plus tard, le président de la République, Michel Aoun, a signé un décret débloquant une somme destinée à acheter 2 millions 700 000 doses de vaccin. La campagne de vaccination de 20% de la population doit commencer vers la mi-février.

En parallèle, le gouvernement a versé aux hôpitaux privés la somme de 7 millions de dollars qui constituent une partie de la dette due par l’État au secteur hospitalier privé. Cette mesure vise à encourager les hôpitaux privés à ouvrir des unités de soins intensifs pour accueillir davantage de malades atteints de coronavirus.

 Enfin, pour atténuer les conséquences du bouclage total du pays sur les plus défavorisés, l’armée a été chargée de verser 50 dollars à plus de 250 000 familles.   

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail