L'Arabie saoudite et le Qatar vont rouvrir leurs ambassades respectives

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avec avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, le 5 janvier 2021..
Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avec avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, le 5 janvier 2021.. VIA REUTERS - BANDAR ALGALOUD
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Pendant plus de trois ans, l‘Arabie saoudite et ses alliés avaient rompu unilatéralement leurs relations diplomatiques et économiques avec le Qatar. Le minuscule émirat gazier était accusé d‘une trop grande proximité avec l'Iran et les Frères musulmans. 

Publicité

De notre correspondant régional, Nicolas Keraudren

Depuis l‘annonce du dégel entre l‘Arabie saoudite et le Qatar, les signes d‘ouverture entre les deux monarchies du Golfe s‘intensifient.

Ce week-end, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan, a annoncé la réouverture d‘une ambassade au Qatar dans les prochains jours. Une « affaire de logistique » selon lui qui marquera, en tout cas, la reprise de relations diplomatiques complètes entre Riyad et Doha.

La semaine dernière, les deux pays avaient déjà rouvert leurs frontières communes après trois ans et demi de fermeture. Les liaisons commerciales directes assurées par Saudia et Qatar Airways ont par exemple repris.

De leur côté, deux des alliés de l‘Arabie saoudite dans cette crise du Golfe – à savoir les Émirats arabes unis et Bahreïn - ont aussi annoncé la réouverture de leur espace aérien avec le Qatar. Mais pour l‘instant, seule la compagnie à bas prix Air Arabia a promis officiellement la reprise des vols vers Doha depuis l‘émirat de Charjah.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail