Israël extrade vers l'Australie une ancienne directrice d'école accusée de pédophilie

Malka Leifer au tribunal de Jérusalem en février 2018.
Malka Leifer au tribunal de Jérusalem en février 2018. AHMAD GHARABLI AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La justice israélienne a finalement tranché, Malka Leifer est extradée vers l’Australie. Cette Israélienne, ancienne directrice d’une école juive ultraorthodoxe, y est accusée de pédophilie. Elle avait trouvé refuge en Israël en 2008, et vivait dans une colonie au nord de la Cisjordanie.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

En Australie, 74 chefs d’accusation pour viol et abus sexuels sur mineurs pèsent contre Malka Leifer. Les faits remontent aux années 2000. Cette femme dirigeait à l’époque une école ultraorthodoxe pour filles, à Melbourne.

En 2008, une ancienne de ses élèves dépose plainte contre elle. Malka Leifer quitte l’Australie pour Israël afin d’échapper à la justice. Seulement voilà, d’autres affaires de pédophilie ressurgissent. Malka Leifer est arrêtée, puis libérée car elle plaide alors un déséquilibre mental.

S’engage une longue bataille judiciaire, des années durant lesquelles l’Australie réclame sans relâche son extradition.

Départ avancé

C’est désormais chose faite. Malka Leifer a épuisé tous ses recours devant les tribunaux israéliens. Elle a embarqué ce lundi matin à bord de l’avion qui doit la mener en Australie où elle sera jugée. Un départ avancé de 24h afin d’éviter toute nouvelle tension entre Israël et l’Australie, dans cette affaire qui a empoisonné les relations entre ces deux pays alliés.

En effet, l’État hébreu ferme son espace aérien à minuit, en raison de nouvelles restrictions pour lutter contre le coronavirus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail