Égypte: la parade des momies

Encadrés d'une garde montée, les premiers chars noirs ornés de motifs dorés et lumineux rappelant les embarcations funéraires antiques (notre photo) ont quitté à 20h (18h TU) la place Tahrir et le musée du Caire, où les momies reposaient depuis plus d'un siècle.
Encadrés d'une garde montée, les premiers chars noirs ornés de motifs dorés et lumineux rappelant les embarcations funéraires antiques (notre photo) ont quitté à 20h (18h TU) la place Tahrir et le musée du Caire, où les momies reposaient depuis plus d'un siècle. AFP - MAHMOUD KHALED

Vingt-deux momies royales égyptiennes ont été transférées, samedi 3 avril au soir, du musée de la place Tahrir vers le Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC). Un transfert qui a pris la forme d’une parade à grand spectacle visant à en faire un événement mondial. Parmi les momies déplacées les plus célèbres : celle du pharaon Ramsès II et de la reine Hatshepsout. 

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

À 20 h (18 h TU), c’est sous le feu des projecteurs et au son des tambours et précédés de chars pharaoniques et de danseuses vêtues à la mode de l’Égypte antique que la parade a commencé. Vingt-deux véhicules en forme de barque et contenant chacun une momie royale ont quitté le musée du Caire où les momies reposaient depuis plus d'un siècle et commencé à parader dans les les rues de la ville et le long du Nil.

Dans l'ordre chronologique, le pharaon Seqenenre Tâa (XVIe siècle avant J-C.), surnommé « le courageux », a ouvert la marche, fermée par Ramsès IX (XIIe siècle avant J-C.). Au total, 60 motos, 150 chevaux, 330 figurants (des étudiants en sport), 150 musiciens et 150 percussionnistes du ministère de la Défense ont été mobilisés pour l'événement, selon les autorités.

À la télévision

Un spectacle que les Égyptiens ont dû regarder à la télé et sur Twitter à cause des mesures de sécurité draconiennes interdisant la présence de la foule. A leur arrivée au nouveau Musée national de la civilisation égyptienne les momies royales ont été accueillies comme des chefs d’État: par 21 coups de canon et le président Abdel Fattah al-Sissi.

Dans leur nouvelle demeure, les momies seront exposées chacune dans une salle individuelle avec la dépouille, le sarcophage et des objets funéraires. La parade visait aussi à promouvoir le tourisme ainsi que l’image du pouvoir égyptien. Le NMEC, qui occupe un vaste bâtiment moderne, doit ouvrir ses portes au public ce 4 avril 2021. Mais les momies ne seront exposées au public qu'à partir du 18 avril. Outre le NMEC, l'Égypte doit inaugurer d'ici quelques mois le Grand musée égyptien (GEM) près des pyramides de Guizeh, qui abritera des collections pharaoniques.

À lire aussi : Égypte: découverte exceptionnelle dans la nécropole pharaonique de Saqqarah

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail