Les Allemands proposent un plan détaillé pour reconstruire le port de Beyrouth

Une vue du port de Beyrouth après l'explosion de 2700 tonnes de nitrate d’ammonium  qui a causé la mort de 200 personnes, 5 000 blessés et laissé plus de 250 000 personnes sans abri.
Une vue du port de Beyrouth après l'explosion de 2700 tonnes de nitrate d’ammonium qui a causé la mort de 200 personnes, 5 000 blessés et laissé plus de 250 000 personnes sans abri. © REUTERS/Mohamed Azakir

Une équipe d’ingénieurs allemands a présenté ce vendredi 9 avril à Beyrouth un plan détaillé pour la reconstruction et le développement du port de la capitale libanaise détruit, le 4 août 2020, par l’explosion de 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium entreposés dans un hangar sans mesures de précaution.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Le projet allemand, dont le coût s’élève entre 5 et 15 milliards de dollars, lorsque toutes les étapes seront achevées, est ambitieux. Il prévoit la reconstruction du port de Beyrouth sur une superficie de 126 hectares, selon des normes modernes basées sur la numérisation et le respect de l’environnement.

L’équipe allemande, composée de représentants d’un bureau d’ingénieurs et du port de Hambourg, a présenté son plan lors d’une conférence de presse vendredi, en présence de l’ambassadeur d’Allemagne à Beyrouth et du gouverneur de la capitale libanaise.

Un projet sur 20 ans

La reconstruction du port permettra d’augmenter considérablement sa capacité et son activité pour le replacer sur la carte régionale. Le projet allemand, qui s’étalera sur 20 ans, prévoit aussi la réhabilitation et la rénovation des quartiers traditionnels voisins, durement touchés par la double explosion.

► À lire aussi : Liban: un rapport recommande la démolition des silos du port de Beyrouth

Un quartier modèle respectant les normes environnementales et une plage de sable artificielle seront créés sur une superficie remblayées.

Les Français, les Chinois et les Turcs ont exprimé un intérêt à participer à la reconstruction du port de Beyrouth, mais les Allemands sont les seuls à avoir proposé un projet détaillé.

Cependant, de nombreux obstacles restent à aplanir avant la concrétisation de ce plan, qui a besoin du feu vert du gouvernement libanais. Un gouvernement toujours attendu huit mois après le drame du 4 août 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail